Home page                                                                        
ENGLISH                                                        LE PROJET                                                          ESPAÑOL 
"TAXONOMY of the CACTACEAE"
La nouvelle classification des Cactées basée également sur la recherche moléculaire et expliquée
par Joël Lodé
Volumes 3-4:
"Description of the Species"

      ±1400 pages / ±2500 photos / ±2600 espèces et sous-espèces  
   (page actualisée le 20 novembre 2017)     
projectTdCvol3 

PRÉVISION du contenu :
- Environ 2600 taxons listés (sp.+subsp.) 
reconnus, décrits et expliqués par ordre alphabétique,
- ±1400 pages format A4 (index séparé),
- ±400 photos des nouveaux taxons et ceux omis dans les deux premiers volumes, prises dans l'habitat et en collection,
- +2100 photos de graines de presque toutes les espèces et sous-espèces, prises au microscope numérique,
- Description complète, actualisée
pour chaque espèce et sous-espèce,,
- Étymologie pour chaque espèce et sous-espèce,
- Portrait des personnes ayant donné leur nom à une espèce ou une sous-espèce,
- + 2200 cartes de distribution géographique,
- Description des habitats pour chaque espèce et sous-espèce,
- Niveau de menace pour chaque espèce et sous-espèce,
- Bibliographie,
- Index et synonymes révisés (en fascicule séparé).


C'est le projet ambitieux qui préfigure la suite et la fin des deux premiers volumes de "Taxonomie des Cactaceae", qui présentait pour la première fois réunis dans un seul ouvrage, les genres de Cactées reconnus par l'auteur et utilisant à la fois les données morphologiques et les études phylogénétiques moléculaires.

Cette fois, il s'agit d'un travail de recherche encore plus fourni, détaillé et complémentaire, énorme, la description de tous les taxons reconnus par l'auteur (±2600) et de nouvelles données comme l'illustration des graines au microscope numérique de presque toutes les espèces et sous-espèces concernées.

L'ouvrage est rédigé en anglais, sa traduction en français demanderait encore un an de travail, retardant d'autant une publication déjà prévue à long terme, vu la somme de travail, et que les fonds nécessaires à la rédaction de cette oeuvre, et de sa traduction n'existent pas. Cette oeuvre est basée sur la volonté et la persévérance de l'auteur (et la patience des futurs lecteurs !), elle nécessite des appuis autant financiers que logistiques ; deux bases de données sont d'ores et déjà consultables en bas de cette page, et sont la liste des graines de taxons qui restent à trouver, ainsi que la liste des photos de taxons non inclus dans les deux premiers volumes. Si vous êtes l'heureux détenteur de graines ou de photos recherchées pour cet ouvrage, vous êtes les bienvenus pour participer à l'illustration ! Les collaborateurs seront bien sûr cités et remerciés avec leur nom dans les ouvrages, et les illustrations seront dûment identifiées avec le copyright de leurs auteurs.


digitalisation des graines


LES SPONSORS
La rédaction de l'ouvrage est une navigation au long cours qui demande une dédication presque exclusive, qui n'est pas rémunérée, et génère même des dépenses. Les aides financières sont donc particulièrement bienvenues pour permettre de mener à bien ce projet inédit qui va s'étaler sur plusieurs années. Je remercie chaleureusement la Société Française d'Acclimatation  (Association dont le but est d’améliorer la diffusion des connaissances des jardiniers sur leur climat et les plantes d’acclimatation, de favoriser la diversité des plantations dans les jardins en accord avec ledit climat.) qui a été la première à valoriser ce travail de fourmi et  à concéder une aide pour sa réalisation.
Il n'y a rien de formel, chaque aide est accueillie avec bienveillance, et avant d'être concrétisée dans l'ouvrage avec les remerciements dûs aux généreux collaborateurs, elle sera signalée par le biais de cette page qui honorera chaque pas en avant vers la publication finale d'une oeuvre nécessaire à l'actualisation de nos connaissances dans le domaine des Cactaceae. D'avance, merci pour votre implication. Joël Lodé.

Commencé en 2016, OÚ EN EST LE PROJET ?

Photo des GRAINES
- J'ai actuellement effectué 3052 photos au microscope numérique des graines, qui représentent plus de 2000 taxons. Certaines proviennent de sources différentes pour vérifier et assurer leur identité; la plupart des vendeurs de graines de cactées présents sur le web ont été sollicités, certains ont même offert les graines. De nombreux amateurs et spécialistes ont également participé de manière bénévole et enthousiaste à cette compilation, et seront remerciés et cités.

Photos des taxons manquants
- Grâce à de nombreux collaborateurs qui seront cités avec mérite dans l'ouvrage, la collecte des photos manquantes dans les deux premiers volumes est bien avancée, avec plus de 200 photos de nouveaux taxons.

CARTES de distribution
- Les plus de 2000 cartes des distributions géographiques de tous les taxons (les sous-espèces seraient regroupées avec les espèces sur une seule carte) sont au stade de projet, avec l'utilisation du logiciel QGIS pour leur réalisation. Il me faut
encore trouver une maquette standard. La plupart des informations concernant cette distribution sont compilées. L'aide à l'utilisation de ce logiciel est bienvenue !

ÉTYMOLOGIE
- J'ai également préparé ce qui sera destiné à l'illustration étymologique, la maquette pour la galerie présentant les personnes ayant donné leur nom à une espèce ou une sous-espèce. C'est un travail de recherche très laborieux et souvent infructueux, de nombreuses personnes n'ont pas été représentées, et il n'existe ni portrait ou photo de ces gens, où plus simplement, je n'ai pas réussi à trouver leur portrait : par exemple, le chevalier de Monville, Francisco Ortega respectivement pour les genres Monvillea et Ortegocactus, Richard Grässner pour Acanthocephala graessneri, José Picardo pour Airampoa picardoi etc.

DESCRIPTION des ESPECES (et sous espèces)
- Le point fort de l'ouvrage, qui prend le plus de temps, sera la description détaillée des ±2600 espèces et sous-espèces, avec de nombreuses lacunes comblées. Je suis actuellement à Cleistocactus... Un travail de longue haleine sur lequel je planche pour offrir un livre le plus complet possible sur les Cactées.

Recherche moléculaire et autres avancées.

Depuis la parution des deux premiers volumes,  les genres Copiapoa (Larridon et al. 2016) et Astrophytum (Vázquez-Lobo et al. 2015) ont été étudiés; il se confirme que Digitostigma caput-medusae est bien dans Astrophytum.

Ont également été analysés : Cylindropuntia (Bárcenas 2015),  Pilosocereus proparte (Calvente 2016), etc...

En 2002,  Nyffeler avait déjà montré que le genre Browningia n'était pas monophylétique ; l'étude de Ritz et al. (2016) confirme ce que j'avais anticipé dans TdC vol.1 p. 98 : Azureocereus est situé en dehors de Browningia.

Confirmé, Lepidocoryphantha est bien à exclure du genre Coryphantha (Vázquez-Benítez et al. 2016). Et il en est ainsi dans TdC vol.2.

Étude la plus récente :

Nadja Korotkova et al. (2017) viennent de publier un travail sur la tribu Hylocereeae au niveau spécifique en utilisant 4 différentes régions de plastes pour extraire l'ADN.

 Les résultats sont les suivants :

 Ce qui ne change pas par rapport à Taxonomie des Cactaceae, vol.1 et 2 :

- confirmé le regroupement de Peniocereus pro parte dans Acanthocereus.

- confirmé le genre Aporocactus, bien éloigné de Disocactus.

 
Ce qui change par rapport à Taxonomie des Cactaceae vol.1-2 :

- Réinstallation du genre Deamia pour les ex Strophocactus testudo et S. chontalensis.

Ce que je disais dans le volume 2 p.225 était donc une bonne remarque :

« Enfin, la disjonction des espèces pourrait suggérer que nous sommes peut-être en présence de plus d’un genre. »

- Strophocactus inclus désormais : S. wittii, et plus curieusement, Pseudoacanthocereus brasiliensis, et P. sicariguensis.

Ce que je disais p.149 à propos de Pseudoacanthocereus : « Il serait, a mon avis, intéressant de confirmer leur lignée avec une analyse moléculaire. »

Deamia et Strophocactus ne font pas partie de la tribu Hylocereeae et sont désormais inclus dans Echinocereeae.

- La création d’un nouveau genre, Kimnachia pour abriter Pseudorhipsalis ramulosa.

Ce que j’en disais dans le vol.2 de TdC p. 152 : « Pseudorhipsalis est à inclure dans Hylocereinae, bien que les frontières de la tribu semblent difficiles a établir. »

Hylocereus est désormais inclus dans Selenicereus, rendant ce dernier monophylétique. Peut-être pourrait-on le considérer comme sous-genre ?..

Ce que je disais sur Selenicereus dans TdC, vol.2 p. 202 : « Il est difficile de fixer les limites de Selenicereus »., et aussi : « Les travaux phylogénétiques de Barcenas et al. (2011) confirment que, tel que circonscrit actuellement (Anderson 2001 et Hunt et al. 2006), le genre Selenicereus s.l. n’est monophylétique dans aucun arbre. »

 Pour plus de détails, lire l’article de Korotkova et al. : A phylogenetic framework for the Hylocereeae (Cactaceae) and implications for the circumscription of the genera, Phytotaxa 327 (1): 001–046.

- Enfin, une analyse moléculaire du genre Borzicactus est en cours sous l'égide de la BCSS.

 Des changements et actualisations sont donc à prévoir dans les volumes 3 et 4.

J'essayerai de faire le point avec vous en actualisant de temps à autre cette page et ce texte selon l'avancée du projet. La patience est de mise !
Il est incroyable de voir comment les amateurs autant que les scientifiques du monde entier contribuent à ce projet avec des photos, des graines, des portraits, des articles : merci pour votre aide et votre confiance.

Joël Lodé 2017
Liste des graines recherchées                                    contact: joel@cactus-aventures.com                                      Liste des photos recherchées